Discours du Président du BE/EEAD-BENIN à l’Assemblée générale de synthèse de COOPEC-AD/BENIN au titre de l’exercice 2018.

▪ Messieurs les Membres du Bureau Exécutif de l’Eglise Evangélique des Assemblées de Dieu du Bénin ;
▪ Révérends Pasteurs et responsables de l’église AD ;
▪ Messieurs les Elus de la COOPEC-AD/BENIN ;
▪ Messieurs les responsables de l’exécutifs de la COOPEC-AD/BENIN ;
▪ Chers sociétaires de la COOPEC-AD/BENIN ;
▪ Chers invités ;

Mes premières paroles iront à Celui qui avait dit « je bâtirai mon église, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle », j’ai cité le Seigneur Jésus-Christ, qui nous a toujours manifesté sa grâce, son amour et tout son soutien.
C’est ici aussi l’occasion pour moi de remercier chaleureusement les Elus de la COOPEC-AD/BENIN à travers le Président du Conseil d’administration, pour les félicitations et encouragements qu’il m’ont adressé au nom de la COOPEC-AD/BENIN et de ses membres, juste après mon élection à la tête de l’Eglise Evangélique des Assemblées de Dieu du Bénin. J’adresse également un cordial salut à tous les sociétaires et Je formule dans la prière, mes meilleurs souhaits pour la réussite de la mission que vous accomplissez au profit des populations dans notre pays le Bénin.
En prenant la parole ce matin, au nom du Bureau Exécutif de l’Eglise des AD, je voudrais évidemment nous inviter à nous associer tous, à cette Assemblée Générale Ordinaire de synthèse, qui pour nous, est une merveilleuse occasion de rencontre entre sociétaires délégués des sept (07) points de services de COOPEC-AD/BENIN pour parachever les échanges sur la vie de l’institution et prendre de nouvelles dispositions pour la bonne marche de cette cause commune.
Mesdames et messieurs,
L’histoire nous enseigne que trois concepts expliquent simplement la vie de l’église ainsi que son parcours depuis l’église primitive jusqu’à ce jour. Il s’agit de la passion, l’obéissance et l’esprit de sacrifice.
Ainsi, l’un des défis majeurs qui reste encore aujourd’hui au cœur de nos prières et de nos efforts les plus soutenus est, à n’en point douter,
d’apporter le concours humanitaire de l’Eglise aux diverses catégories sociales qui en ont besoin, notamment les couches vulnérables de notre pays.
Qu’ils vous souviennent, chers frères et sœurs, que notre Seigneur Jésus-Christ sur terre, a accompli un ministère holistique : Il nourrissait l’esprit par l’annonce de l’évangile, et le corps par la multiplication de pains et de poissons. Nous sommes tous aussi engagés, à son exemple, par le biais de notre Coopérative d’Epargne et de Crédit, à lutter contre la pauvreté et l’exclusion financière au Bénin à travers une offre de produits et services d’épargne et de crédit adaptés aux besoins des populations.
Je souligne ainsi le grand esprit de sacrifice qui a animé les uns et les autres à avoir l’initiative de la Coopérative et je rends un vibrant hommage à tous ceux qui, de près ou de loin, ont participé à la création de notre prestigieuse institution et qui jusque-là continuent de contribuer à l’animer. Que Notre Seigneur Tout-Puissant vous bénisse infiniment.
Chers sociétaires,
J’ai conscience que le défi majeur qui nous attend dépasse notre modeste capacité. Cependant, le Dieu qui nous a soutenu jusque-là, est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Et je crois que le travail collégial, l’amitié qui nous unit et la volonté de servir une cause commune avec la plénitude du Saint-Esprit, nous permettront
de rendre la COOPEC-AD/BENIN encore meilleure et capable de satisfaire le plus grand nombre d’adhérents.
Certes le Seigneur est au contrôle, mais il faut une contribution de tous. Oui, la contribution de tous est d’abord et fondamentalement utile. C’est notre talent que le Seigneur est disposé à multiplier à tout moment selon sa Parole.
Chers Révérends Pasteurs,
Frères et sœurs de l’Eglise,
Il nous faut faire de la COOPEC-AD/BENIN, un instrument privilégié de financement de l’Eglise à travers entre autres :
▪ la construction et l’équipement en mobilier et instruments de sonorisation de nos églises locales ;
▪ la construction et l’équipement des logements des pasteurs ;
▪ l’acquisition de moyens de déplacement et de projection et que sais-je encore, pour l’évangélisation et l’édification des membres de nos églises ;
▪ la réalisation d’infrastructures sociocommunautaires telles que les écoles et centres de santé ;
De plus, les produits de la COOPEC-AD sont là pour aider les pasteurs à mieux s’équiper et préparer leur retraite ainsi que les membres à promouvoir leurs activités afin de s’épanouir et de mieux contribuer efficacement à l’avancement de l’œuvre du Seigneur à travers leurs dîmes, offrandes et autres dons pour des bénédictions encore plus grandes.
Mais, j’ai pris connaissance du tableau sur le taux de pénétration de l’église et de ses démembrements à la COOPEC-AD/BENIN, qui présente au 31/12/2018, des taux pénétration très faibles, à savoir : 08,14% pour le sociétariat, 07,12% pour l’épargne et 01,54% pour le crédit.
A cet égard, il est aisé de constater que l’Eglise des AD a plus que jamais besoin de mieux s’organiser pour saisir cette belle opportunité qui lui est offerte pour mettre en œuvre son Plan stratégique de développement 2012-2021 dont les orientations et axes stratégiques restent toujours d’actualité. Il s’agit là d’un grand défi qui reste à développer le plus tôt possible pour hisser notre institution à l’image de la COOPEC-AD/TOGO.
D’ors et déjà, je peux vous rassurer que le Bureau Exécutif ne manquera pas de jouer pleinement sa partition et s’active à inscrire dans le plan d’actions du Plan stratégique de développement de l’Eglise et dans son plan de travail annuel, les actions et activités conséquentes.
Nous ne ménagerons donc aucun effort pour apporter le soutien requis à la COOPEC-AD en vue de faire profiter de ses produits à l’Eglise et à toute la population béninoise pour contribuer sensiblement aux efforts du Gouvernement dans la lutte contre la précarité des couches vulnérables de la population.
C’est sur ces mots d’engagement que je souhaite à toutes et à tous, une riche et fructueuse session de l’Assemblée générale des sociétaires au titre de l’exercice 2018.
Vive l’Eglise des Assemblées de Dieu du Bénin
Vive la COOPEC-AD/BENIN
Vive le Bénin !
Je vous remercie.