ALLOCUTION D’OUVERTURE DU CONGRES NATIONAL EXTRAORDINAIRE DES 28 & 29 Juin 2019

ALLOCUTION DU PRESIDENT DU BUREAU EXECUTIF NATIONAL

 

Chers membres élus du Bureau Exécutif,
Chers membres du Conseil National,
Chers Révérends Anciens Présidents des Assemblées de Dieu,
Chers Pasteurs et Révérends Pasteurs
Chers frères et sœurs en Christ, délégués des églises autonomes présents

Que la Paix et la Grâce de notre Seigneur abondent et surabondent dans nos vies.

Nous sommes reconnaissants à Dieu qui nous a gardés en vie depuis le dernier congrès ordinaire du 21 au 24 février 2019 qui a élu un nouveau Bureau Exécutif National qui conduit depuis sa prise de service le 28 mars 2019 avec l’aide du Saint-Esprit les destinées de notre Chère Eglise, l’Eglise Evangélique des Assemblées de Dieu du Bénin.

Mes collègues du Bureau Exécutif National s’associent à moi pour rendre grâce à Dieu pour sa main puissante qui nous guide tous les jours dans la conduite des affaires de l’Eglise nationale. Nous vous disons aussi un grand merci pour vos soutiens de différentes manières.

Chers anciens Présidents, chers collègues Pasteurs, chers délégués ;

Comme je l’avais déjà annoncé lors de la cérémonie de consécration du Bureau Exécutif National le 24 février 2019 ici à Dassa, et réaffirmé lors de la prise de service le 28 mars 2019 au siège des AD
les défis qui nous attendent sont nombreux.
Trois mois viennent de s’écouler et nous voici à nouveau à Dassa pour donner au Bureau Exécutif National que vous avez largement plébiscité les moyens de son action à travers des amendements majeurs à nos textes de base.
Mais avant, permettez nous de vous rendre compte ne serait ce que liminaire, puisque ce n’est pas le lieu, de ce que nous avons pu faire depuis trois mois. Nous pouvons citer :

• Le renouvellement des bureaux des Sections ;
• La réduction du train de vie de l’église nationale par la suppression des indemnités des travaux de secrétariat et de trésorerie, des petites réunions extraordinaires ;
• La mise sur pied d’une cellule de communication des Assemblées de Dieu ;
• La relance de l’accréditation de nos Instituts Bibliques ;
• Le Projet de création d’une Faculté de Théologie des AD du Bénin FaTEAD-Bénin ;
• La demande de la possibilité d’un pasteur du Bénin qui pourra encore servir comme pasteur assistant à la Chapelle Internationale de la FATAD (CIF) tout en travaillant à l’obtention d’un diplôme dans le programme de Master est accordée.
• Une déclaration sur la situation socio politique du Bénin ;
• L’organisation de trois jours de jeûne et prière en faveur de l’église, nos familles et la nation autour du thème « Repentance et Restauration tiré de Joël 2 : 12-17 »
• La collecte des propositions d’amendements de la Constitution et Règlement Intérieur dans les Sections et les Régions ;
• La rénovation de la résidence du Président du Bureau Exécutif National ;

Chers Congressistes, la tâche qui vous revient ces deux jours que durera le Congrès est d’accorder au Bureau Exécutif National certains moyens clés pour mettre en œuvre sa vision et stratégie de notre église nationale à travers les amendements majeurs qui vous sont proposés dans les statuts et règlement intérieur qui vous ont été transmis depuis deux semaines environs.
Ces amendements constituent un minimum qui vous est proposé dans la kyrielle de propositions que vous avez souhaitées vous-même. En effet, des travaux successifs ont été faits à différents niveaux que sont :

• La collecte des amendements proposés par les Sections et les Régions ;
• La centralisation et la compilation des amendements transmis par les Régions par le Secrétariat Général de l’Eglise Nationale;
• La mise sur pied d’un comité d’études et de synthèse à partir d’un travail de base qui avait été diligenté par le Bureau Exécutif sortant avec la collaboration très appréciée de nos frères juristes ;
• L’examen des documents des avants projets par le Bureau Exécutif National et le Conseil National ;
• La transmission dans toutes les Régions des projets d’amendements afin qu’ils soient largement diffusés dans les églises locales ;
• La mise sur pied d’un Comité chargé de conduire les travaux du présent congrès. Il est composé comme suite :
Président : Révérend OGOU Emmanuel
Vice-président : Révérend AHOUDJI Emmanuel
Secrétaire : Frère NAHOUAN David
Rapporteur : KAKPO Akibo
Membre : DEHA Antoine

Comme vous avez pu le constater dans l’étude desdits documents et sans devancer les travaux qui vont se dérouler dans quelques instants, le Bureau Exécutif a retenu quelques réformes majeures qu’il me paraît utile de rappeler à votre attention :

1. La transformation du poste de « Membre » au sein du Bureau Exécutif National en poste de « Conseiller » et il en est ainsi à tous les niveaux de la hiérarchie de l’Eglise et la responsabilisation des Adjoints et du Conseiller au sein du Bureau Exécutif National à des fonctions bien précises en plus de suppléer aux titulaires en cas d’empêchement.

2. Le renforcement du mandat du Conseil des Garants de même que la modification de sa composition.

3. L’opérationnalisation du commissariat aux Comptes pour vérifier et certifier les comptes de gestion de l’Eglise Nationale.

4. Une révision de l’âge de départ à la retraite et des conditions d’éligibilité à tous les postes de responsabilités au sein des organes électifs des Assemblées de Dieu du Bénin. Pour ce qui est de l’âge de départ à la retraite, nous vous proposons de le porter à 5ans en raison des avancées notables observées dans l’espérance de vie d’une part et de la nécessité de profiter de l’expérience des ainés dans le ministère pour coacher et former les plus jeunes. Dans tous les cas, il s’agit d’une possibilité qui est laissée à chaque serviteur, ceux qui se sentiront incapables pourraient partir plus tôt.

5. Une révision du droit de vote au sein des organes électifs des Assemblées de Dieu du Bénin notamment la possibilité qui est accordée désormais aux pasteurs stagiaires munis de leur carte de stagiaire d’une part, et leur droit de vote accordé aux délégués des églises autonomes pendant la mise en place des organes de la Section.

6. La limitation du nombre de mandats électifs à deux quels que soient les niveaux de responsabilités des départements associatifs et techniques à l’exception du Département de l’Ecole de Dimanche et de Littérature.

7. L’inéligibilité à aucun autre poste électif au sein des Assemblées de Dieu du Bénin de tout pasteur ayant exercé la fonction supérieure de Président du Bureau Exécutif National.

8. Les Epouses des Présidents du Bureau Exécutif National, du Bureau Régional et du Bureau de Section sont d’office conseillères au sein des bureaux des Associations des Servantes de Christ de leurs niveaux respectifs.

9. L’une des réformes phares de notre vision est la mise en place de filets de sécurité en faveur des Pasteurs et leurs familles par la création d’un Fonds de Secours et de Retraite (FSR). La mission principale de ce Fond est d’organiser et de gérer les soutiens aux Pasteurs et à leurs familles (assurance-maladie, sécurité sociale, retraite complémentaire, maison de retraite et un package minimum pour les départs à la retraite). Il est administré par un Comité de gestion composé de trois (3) membres à savoir un Président, un Trésorier et un Conseiller. A cet effet, un sacrifice supplémentaire sera demandé à toutes les églises pour permettre de soutenir les grandes ambitions inscrites à ce niveau.

Chers Congressistes, le Bureau Exécutif et le Conseil National se sont déjà prononcé sur les amendements soumis à votre examen. Nous voulons croire et nous comptons sur le Saint Esprit pour vous éclairer afin que vous puissiez rentrer dans la nouvelle vision de gouvernance et par là même donner au Bureau Exécutif et au Conseil National les moyens de réaliser leurs ambitions pour l’Eglise nationale.

Que Dieu vous bénisse et bénisse nos travaux ;

Tout pour la Gloire de Dieu.

Je vous remercie !